Taufinmarket.com » Console de jeux » Hack Nintendo switch : existe-t-il un hack pour cette console ?

Hack Nintendo switch : existe-t-il un hack pour cette console ?

Depuis plusieurs mois, les fans de Nintendo réclament tous un exploit matériel gratuit qui permettrait de hacker la Nintendo Switch. L’enthousiasme suscité par le fait de pouvoir exploiter pleinement les capacités de la console et pouvoir faire n’importe quoi est de moins en moins théorique. En effet, de très nombreux joueurs se font bannir des jeux en ligne chaque semaine, d’autant plus que les joueurs se bloquent par eux-mêmes.
Il y’a quelques semaines, Polyygon a publié sur Twitter l’une des conséquences les plus visibles du hack de la Switch. Un petit nombre de joueurs se heurte à un contenu indécent dans les jeux Nintendo. Pour être plus précis, les bricoleurs Switch utilisent un certain logiciel de développement pour pouvoir définir des images de profil qu’ils ont eux-mêmes personnalisé et qui ne figurent pas parmi les photos de profil proposées par la console.

Que devez-vous savoir ?

Dans le but de vous éclairer davantage sur le hack de la Nintendo switch, voici quelques informations qui peuvent vous intéresser :

  • Alors que les pirates poussent la Switch au maximum de ses capacités, ils rencontrent certaines difficultés causées par les mesures de sécurité établies par Nintendo. Et ce, pour empêcher toute manipulation suspecte de la console. Certaines sources affirment que le réseau en ligne de la Nintendo Switch est en mesure d’identifier avec précision un matériel spécifique, ce qui lui permet de rendre permanent le bannissement de la console.
  • Le changement le plus visible de la switch par rapport aux précédentes consoles de Nintendo (Wii U, Nintendo 3 DS….etc) est que les cartouches de jeu Switch disposent de signatures électroniques, et que ces signatures sont utilisées pour déterminer avec efficacité si un jeu est légitime ou pas. De plus, les jeux vidéos de la switch contiennent certaines données les liant à d’autres consoles ainsi qu’a des comptes Nintendo spécifiques. Ce qui signifie que les copies piratées des jeux Switch peuvent être très simplement identifiées par Nintendo étant donné que le réseau a la capacité d’identifier une différence entre le logiciel et le matériel avec lequel vous jouez.
  • Les consoles précédentes de Nintendo à savoir la Wii, la Wii U, ainsi que la 3 DS ont aussi connu des piratages permettant aux utilisateurs de ces consoles de télécharger des jeux vidéos depuis les serveurs de Nintendo avant leur sortie.

Que peut-on en conclure ?

Le piratage de la Nintendo Switch n’est pas théorique mais il existe bel et bien et permet d’exploiter la console au meilleur de ses capacités. Néanmoins, le hack comporte de nombreux risques comme le bannissement définitif de votre console.

Il faut également consulter :